Forum généraliste sur l'histoire du Costume et de la mode, de l'Antiquité à nos jours.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 Journée des Jupes Piquées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Dolcia



Nombre de messages: 143
Age: 47
Date d'inscription: 14/09/2008

MessageSujet: Journée des Jupes Piquées   Dim 28 Sep - 17:33

Apparues au XVIIème siècle, à l'époque ou Marseille développa une véritable industrie des toiles piquées, les jupes piquées, objets de luxe, ont été adoptées peu à peu par les femmes de condition modeste pour devenir aux cours des siècles suivants, l'élément le plus caractéristique du costume populaire provençal.

Avec sa 3ème Biennale de la Jupe Piquée Provençale, la Confrérie Saint Eloi-Saint Christophe de Trets, vient de renouer, dans le cadre des Journées du Patrimoine, avec cet art traditionnel propre à la Provence mais que l'on retrouve également, en Angleterre, sous une présentation différente, dans le costume féminin du XVIIIème siècle.

Cette année, de très nombreux participants (le nombre est croissant depuis sa création), avaient répondu à cette invitation, présentant un panorama des costumes du XVIIIème à la fin du XIXème siècle, certains authentiques.

Des jupons brodés de laines polychrômes, au point de Beauvais, à l'imitation des indiennes prohibées, cotoyaient des jupons jardiniers, des jupons réalisés dans des tissus ramoneurs, en indiano piso, ou à motifs de coquecigrues, en taffetas de soie (Florentine) ou en damas de laine et les merveilles réalisées au boutis, blanc sur blanc, comme le jupon lauréat du Trophée de l'Aiguille d'Or (900 H de travail !). C'était une féérie de couleurs et de graphismes, une histoire du textile et des toiles imprimées !

Je vous invite à découvrir quelques trésors de ce patrimoine et le reportage de Tradicioun.org :

http://www.tradicioun.org/Journee-de-la-Jupe-piquee



























Le jupon lauréat du Trophée de l'Aiguille d'Or :





Et pour ceux et celles qui m'avaient demandée une photographie de mon costume réalisé pour cette occasion (je n'oublie pas le clavier pour Bass) :



[/font][/size]

[size=18]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragon de brume



Nombre de messages: 75
Age: 32
Localisation: près de chatellerault
Date d'inscription: 24/08/2008

MessageSujet: Re: Journée des Jupes Piquées   Dim 28 Sep - 18:12

merci pour cette découverte (en ce qui me concerne)
il y a de très jolis costumes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dragondebrume.com
bass



Nombre de messages: 211
Age: 68
Localisation: looz/Belgique
Date d'inscription: 27/08/2008

MessageSujet: Re: Journée des Jupes Piquées   Dim 28 Sep - 18:25

Beau travail d'aiguille.
La derniere photo je trouve que la chaine de la chatelaine est un peu trop longue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://100associes.free.fr
Reticella



Nombre de messages: 78
Age: 42
Localisation: Savoie
Date d'inscription: 03/09/2008

MessageSujet: Re: Journée des Jupes Piquées   Dim 28 Sep - 21:26

Véritablement superbes et que de travail !

Dolcia, pouvez-vous m'indiquer à partir de quelle date (au plus exact possible) ces jupons sont-ils attestés au XVIIe ?

Je suis un peu pinailleuse et je m'en excuse par avance : c'est une simple curiosité pour enrichir mes connaissances.
Les Indiennes était bien prohibées en France (dont la Provence) et non à Marseille, port autonome ?

Plus précisément, en France c'était leur port ostensible qui était prohibé (en pleine rue), car ces tissus faisaient fureur en déshabillés et robes de chambre. et ce qui fit la fortune des marseillais tissant et teintant leurs cotonnades aux couleurs et motifs orientaux, qui sont actuellement connu sous le nom de tissus provençaux ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.compagnieduchesavoie.org
Kathia



Nombre de messages: 153
Age: 63
Localisation: 91
Date d'inscription: 21/08/2008

MessageSujet: Re: Journée des Jupes Piquées   Dim 28 Sep - 21:46

Tout est vraiment superbe ... j'ai un faible pour le boutis blanc de la jeune fille qui remonte sa robe, à cause du motif brodé ....
Très beau travail je suppose tout à la main .... ça donne envie !!!!
Ta coiffe est magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudreemasquee.spaces.live.com/
Dolcia



Nombre de messages: 143
Age: 47
Date d'inscription: 14/09/2008

MessageSujet: Re: Journée des Jupes Piquées   Lun 29 Sep - 9:55

Reticella a écrit:


Dolcia, pouvez-vous m'indiquer à partir de quelle date (au plus exact possible) ces jupons sont-ils attestés au XVIIe ?

On ne peut pas dater avec précision l'apparution des jupes piquées mais il est un fait attesté qu'en 1660, le 2 septembre exactement, les Echevins et Députés de Marseille offrirent à Mme Bellinzani, femme du premier commis du grand Colbert, trois jupes piquées achetées de M. Picquel au prix de dix pistoles. Sinon les plus anciennes jupes qui soient arrivées jusqu'à nous, datent de la fin du XVIIème ou du début XVIIIème. Je pense qu'elles étaient principalement réalisées dans du taffetas de soie (taffetas de Florence d'Avignon) ou travaillés au boutis blanc sur blanc, rebrodé au point de Beauvais de motifs en laine ou en soie polychrômes (comme sur la première photo), ou en picqures de Marseille. Les jupes en indienne piquée seraient pour moi plus tardives, démocratisées avec la levée de la prohibition en 1759. Les jupes piquées étaient encore à cette époque realisées par des brodeurs professionnels, c'étaient des objets de prix, véritablement destinées qu'à l'élite sociale.

Marseille, port franc depuis 1669, produisait ses indiennes, en partie pour la consommation locale et en partie pour l'exportation vers les colonies. Elle détenait aussi le privilège de produire des indiennes de traite connues sous le nom de guinée.

J'espère avoir répondu à votre question. N'étant pas historienne du costume, je ne suis pas à l'abri de commettre des erreurs. Je ne vous offre ici que mes impressions qui n'engagent que moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dolcia



Nombre de messages: 143
Age: 47
Date d'inscription: 14/09/2008

MessageSujet: Re: Journée des Jupes Piquées   Lun 29 Sep - 10:11

[justify]Merci Kathia pour le compliment.

Mais cette coiffe, je n'en ai pas le mérite. Je l'ai acheté la veille (et dieu merci !) pour remplacer celle que je devais porter et que j'ai déchirée pour l'avoir trop amidonnée (les deux côtés s'étaient collés ensemble pendant le séchage Evil or Very Mad et sur du linon, cela ne pardonne pas Evil or Very Mad ).

Ne pas faire la même bétise !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dolcia



Nombre de messages: 143
Age: 47
Date d'inscription: 14/09/2008

MessageSujet: Re: Journée des Jupes Piquées   Lun 29 Sep - 10:28

Bonjour Bass,

J'ai cherché vainement dans mes livres, la longueur necessaire à la réalistion des chaines d'un clavier provençal. C'est fou mais cela n'a jamais été mentionné nulle part, même pas sur des sites de créations de bijoux provençaux !

Je viens de recevoir la photographie suivante. Les chaines sont aussi longues que sur le mien. Je vous laisse juger.



Mais ne seriez-vous pas un peu galejaïre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heileen



Nombre de messages: 122
Age: 35
Localisation: Aux Portes De Paris
Date d'inscription: 21/08/2008

MessageSujet: Re: Journée des Jupes Piquées   Lun 29 Sep - 11:13

Dolcia a écrit:
Alors, n'y aurait-il pas à présent, parmi vous Mesdames, une envie de réaliser un tel jupon pour vos tenues du XVIIème au XVIIIème siècle ?

Oh, je n'ai pas attendu ces magnifiques photos pour avoir envie de me faire une p'tit jupon, mais cela demande tellement de travail en plus de la fabrication du reste du costume Rolling Eyes

Votre costume est magnifique.

Ce qui attire mon regard presque autant que les jupons : les chaussures. Où avez-vous toutes trouvé ces chaussures pseudo-XVIIIe très réussies, alos que je n'en trouve jamais ! Crying or Very sad

Juste une précision sur les lois somptuaires (l'interdiction des indiennes) : elles n'ont été que marginalement appliquées, voir pas du tout, comme toutes les lois somptuaires de l'Ancien Régime (il faudra que je pense à m'en refaire une liste d'ailleurs, je m'aperçois que je ne me souviens plus quelles sont les autres), tout simplement parce qu'elles avaient changé de coeur de cible.
Avant l'Ancien Régime, elles avaient pour but principal d'empêcher les moins riches de s'habiller comme les plus riches. Elles se limitaient à l'intérieur du royaume (les pauvres n'ont pas les moyens d'importer). A partir du dix-huitième, se sont les extravagances des riches que l'on veut réguler, et les pertes sèches que subissent les industries textiles françaises au profit des étrangères. Mais non seulement gérer les douanes est un travail autrement plus compliqué que sanctionner les gens qui se baladent dans la rue habillés comme ils ne devraient pas, mais en plus, les riches avaient suffisamment d'argent pour corrompre le système, ou tout simplement ils connaissaient les vides-juridiques de la loi (le plus connu : il était interdit d'importer les tissus, mais pas les vêtements faits sur place en chine, en Inde. Les commanditaires se faisaient faire une robe à la française en soie chinoise en chine, et la démontaient dès son arrivée en France. Je dois cette explication au musée de Jouy si mes souvenirs sont bons.)

Donc, à l'époque, les autorités se sont laissé débordé par les importations frauduleuses et on laissé faire, en tout cas pour le port des Indiennes. Les femmes pouvaient sortir habillée d'indiennes sans craindre la police, car la police n'en avait rien à faire. Personne ne se cachait, imitant en cela Marie-Antoinette et sa clique, qui étaient les premiers à bafouer les lois somptuaires Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://costumehysteric.blogspot.com/
bass



Nombre de messages: 211
Age: 68
Localisation: looz/Belgique
Date d'inscription: 27/08/2008

MessageSujet: Re: Journée des Jupes Piquées   Lun 29 Sep - 12:25

Pour Reticella:



Travail sur un doublet d'homme datant de 1620 dont dela à déduire qu'un jupon peut etre fait de même manière il n'y a qu'un pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://100associes.free.fr
bass



Nombre de messages: 211
Age: 68
Localisation: looz/Belgique
Date d'inscription: 27/08/2008

MessageSujet: Re: Journée des Jupes Piquées   Lun 29 Sep - 12:42

Pour Dolcia:





Deux images qui datent du 17e siecle.
Il semble d'après les chatelaine que l'ont trouve actuellement que celle-ci racourcissent aux 18e siecle et se limite à 15cm voir même moins à l'époque Victorienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://100associes.free.fr
Aurore et Athenais



Nombre de messages: 56
Age: 43
Localisation: NANTES
Date d'inscription: 02/09/2008

MessageSujet: Re: Journée des Jupes Piquées   Lun 29 Sep - 13:33

Oh là là que cela donne envie, toutes ces couleurs et ses broderies !!!!

Tout est très beau et le travail pour réaliser ces jupons doit être énorme

Nous avions envie de nous mettre au bouti et pourquoi pas un jupon pour notre robe de 1660, qui c'est si nous avons encore un peu de temps.

Votre robe est très belle d'époque 1830.

Magnifique
Céline et Sandrine

Ps: Il y a effectivement des chaussures XVIIIème siècle qui sont très belles, ou les trouve-t-on?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reticella



Nombre de messages: 78
Age: 42
Localisation: Savoie
Date d'inscription: 03/09/2008

MessageSujet: Re: Journée des Jupes Piquées   Lun 29 Sep - 14:51

Milles mercis à tous pour ses précisions !

Bass, effectivement j'avais connaissance de gilets réalisés en piqué pouvant aller jusqu'au molleton (exemples de vestes pour l'apprentissage de l'escrime entre autres) dès la Renaissance. Mais pour les jupons, c'est une découverte pour moi : ils devaient être bien chaud pour l'hiver. Leur réalisation nécessitant 2 couches de tissus plus de la bourre de coton, ils devaient revenir plus de 2 fois plus chers en matières premières (sans compter la main d'œuvre ! )
=> De quelle origine géographique est le doublet représenté sur la photo Bass ? (toujours mon irrépressible curiosité !!!)

Donc on en rencontre des jupons en piqué dès 1660 (et probablement un peu avant) dans les hautes classes sociales provençales de l'époque... très intéressant ! Ce type de jupons s'est-il répandu jusqu'à Paris ou jusque dans les cours de Savoie ou de Bourgogne ?

Heileen, pour ce qui est des lois somptuaires au XVIIe, elles sont effectivement peu appliquées car les seuls pouvant s'acheter des indiennes étant ceux qui peuvent acheter la loi... Mais ils sont peu nombreux (haute noblesse française) face à la masse des nobliaux, des bourgeois et du peuple, aux finances et aux terres ravagées par la guerre de 30 ans. La fin du XVIIe est une autre histoire (et je la connais bien moins ! Wink )...

En tous cas, bravo pour ces superbes costumes qui ouvrent un nouveau pan de la mode, moins Cour de France / Parisienne. C'est rafraichissant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.compagnieduchesavoie.org
Marie-Jeanne B



Nombre de messages: 185
Age: 70
Localisation: Paris
Date d'inscription: 25/08/2008

MessageSujet: Re: Journée des Jupes Piquées   Lun 29 Sep - 15:37

Ce qui attire mon regard presque autant que les jupons : les chaussures. Où avez-vous toutes trouvé ces chaussures pseudo-XVIIIe très réussies, alos que je n'en trouve jamais ! Crying or Very sad

Pas difficile à trouver : la carte de crédit souffre ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesmenus-plaisirs.com
bass



Nombre de messages: 211
Age: 68
Localisation: looz/Belgique
Date d'inscription: 27/08/2008

MessageSujet: Re: Journée des Jupes Piquées   Lun 29 Sep - 16:33

Reticella je te donne la description du vêtement:

Doublet of squilted satin lined with silk and linen; England 1620 (il semble d'aprés la description du vêtement que l'ensemble comprend aussi un pantalon fait de même)

Image provenance du livre "Historical Fashion in detail, the 17th and 18th century"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://100associes.free.fr
bass



Nombre de messages: 211
Age: 68
Localisation: looz/Belgique
Date d'inscription: 27/08/2008

MessageSujet: Re: Journée des Jupes Piquées   Lun 29 Sep - 16:52

Mesdames, je ne comprend pas vos difficulté pour trouver des caussures quant il y a tellements de marchand et trades (oui beaucoup d'anglais) qui en vendent, il faut chercher sur le net à '18th century shoes' ou '18th century traders'.
Si l'ont veut chercher l'ont trouve tout sur le net, de la patiente mesdames et vous verrez ça paye.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://100associes.free.fr
Marie-Jeanne B



Nombre de messages: 185
Age: 70
Localisation: Paris
Date d'inscription: 25/08/2008

MessageSujet: Re: Journée des Jupes Piquées   Lun 29 Sep - 17:25

C'est le cas de le dire : il faut payer et cher !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesmenus-plaisirs.com
Elisabeth
Admin


Nombre de messages: 647
Age: 33
Localisation: Ici et là, mais surtout à Paris...
Date d'inscription: 20/08/2008

MessageSujet: Re: Journée des Jupes Piquées   Lun 29 Sep - 17:52

Oui, je confirme ce que dit Marie-Jeanne B.: nous n'avons pas tous les moyens de mettre 100 dollars au minimum dans une paire de chaussures, qui au final risque de ne pas nous aller et qui, souvent, n'est pas très belle... silent

_________________
"L'opinion publique n'existe que là où il n'y a pas d'idées."
"On devrait toujours être légèrement improbable."
O. WILDE
Il faut sérieusement ne pas se prendre au sérieux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autempledesmodes.blogspot.com/
bass



Nombre de messages: 211
Age: 68
Localisation: looz/Belgique
Date d'inscription: 27/08/2008

MessageSujet: Re: Journée des Jupes Piquées   Lun 29 Sep - 17:58

Moi même j'ai deux paire l'une achetée (75€ avec les boucles) il y a 15 ans et l'autre échangée (trade) avec un anglais sur un camp.
Je sais que ce n'est pas gratuit (il ne vous en faut pas 5 paires), mais la beauté a t'elle un prix.

J'ai aussi des problème pour acheter à l'étranger je ne possede pas de carte Visa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://100associes.free.fr
Dolcia



Nombre de messages: 143
Age: 47
Date d'inscription: 14/09/2008

MessageSujet: Re: Journée des Jupes Piquées   Lun 29 Sep - 19:07

Rebonjour à tout le monde !

Merci Bass pour les documents sur les chatelaines du XVIIème siècle. J'ignorai que cet accessoire pouvait être aussi ancien. Comme quoi, je n'ai pas regardé d'assez près l'iconographie existante ! Pour ma part, je les faisais remonter au XVIIIème exclusivement Evil or Very Mad

Devant le nombre croissant de vos interrogations pour mes chaussures, il ne s'agit que d'une paire de ballerine à bouts carrés achetés chez André il y a 5 ans, et que je retiens avec des rubans de sergé à la manière des chaussons portés pour la danse classique. Rien d'exceptionnel ! Et c'est à la portée de toutes les bourses pour le peu que l'on puisse aujourd'hui, retrouver un modèle semblable ! Avez-vous essayer chez Reppetto ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Journée des Jupes Piquées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoire du Costume et de la Mode ::  :: -