Forum généraliste sur l'histoire du Costume et de la mode, de l'Antiquité à nos jours.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bonne question!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elisabeth
Admin


Nombre de messages : 647
Age : 35
Localisation : Ici et là, mais surtout à Paris...
Date d'inscription : 20/08/2008

MessageSujet: Bonne question!   Jeu 21 Aoû - 11:35

L'histoire du costume et de la mode n'est pas si futile, la preuve par quatre:

-elle touche au paraitre, certes, mais le vêtement est la première chose que l'on voit chez quelqu'un et les grands de ce monde l'on vite compris. Pourquoi croyez-vous que le costume d'apparat était si important? Il permet de savoir qui on a en face de soi, encore aujourd'hui. Inconsciemment ou non, le vêtement nos catégorie, classe. Sans parler des phénomènes de mode, qui se déplacent, se transforment, s'influencent, s'atténuent, se reprennent, etc. L'étudier peut s'avérer très riche et relever de la sociologie et de l'anthropologie.

-elle touche à l'histoire économique et commerciale, ainsi qu'aux relations internationales. Ce n'est pas un hasard si Napoléon a relancé l'industrie du luxe quand il est arrivé au pouvoir: il voulait relancer l'économie française! La mode a toujours été un enjeux de taille dans l'économie. L'importation de coton au tournant XVIIIe-XIXe, celle des dentelles, pour ne citer que cela, en témoigne. En tant de guerre, sous l'Ancien Régime, les navires affrétés de colifichets et autres chiffon étaient souvent les seuls à pouvoir passer!


-elle touche à l'histoire des techniques. Juste pour mémoire, le vêtement est fait de divers matériaux dont les techniques de fabrication ont évolué/ se sont transformées au cours des siècle. Un vêtement , avant le début du XXe siècle, peu être faite de matière végétale (lin, coton, fibres naturelles), ou animales (laine, soie, peau, cuir); sans compter les ornements (pierres, perles, dentelles, plumes, etc.) Tous ces matériaux ont été traités de diverses techniques au cours des siècles et selon les pays.


-elle touche enfin à l'esthétique et à l'histoire du goût. Il suffit pour cela de voir une robe de la fin du XIXe, jouant si merveilleusement sur les oppositions de matières, une coiffe en plumes de l'Amérique précolombienne, ou encore un tissu Ikatd'Asie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autempledesmodes.blogspot.com/
Naguère



Nombre de messages : 45
Age : 57
Localisation : Languedoc
Date d'inscription : 11/09/2008

MessageSujet: Re: Bonne question!   Jeu 11 Sep - 13:53

Bonjour,
Vu que mon blog concerne en grande partie le domaine de la mode, je me suis posé les mêmes questions qu'Elisabeth en y donnant les mêmes réponses. Pour faire court : la mode est le reflet de l'Histoire. Rien de superficiel, bien au contraire. C'est un élément sociologique essentiel pour comprendre les femmes (et les hommes).
Il suffit de voir la mode actuelle pour s'arracher les cheveux (à mon avis).
Bonne journée - Naguère
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lejournaldelolympe.unblog.fr/
Schiller



Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 22/09/2008

MessageSujet: Re: Bonne question!   Jeu 25 Sep - 12:40

Mais pourquoi l'arrêt aux années 60?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth
Admin


Nombre de messages : 647
Age : 35
Localisation : Ici et là, mais surtout à Paris...
Date d'inscription : 20/08/2008

MessageSujet: Re: Bonne question!   Jeu 25 Sep - 12:54

Parce que c'est à cette période que les phénomènes de mode ont complètement changé. La mode s'est démocratisée, est sortie dans la rue et que la haute-couture, telle que l'a connu le XIXe est morte...

C'est à la suite du livre de Valerie Steele, La mode au XXe que j'ai fait ce choix...


PS: et aussi pour ne pas attirer tous les fashionista prout-prout ou les créateurs qui veulent se faire de la pub (j'ai déjà supprimé un message de ce genre)

_________________
"L'opinion publique n'existe que là où il n'y a pas d'idées."
"On devrait toujours être légèrement improbable."
O. WILDE
Il faut sérieusement ne pas se prendre au sérieux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autempledesmodes.blogspot.com/
Naguère



Nombre de messages : 45
Age : 57
Localisation : Languedoc
Date d'inscription : 11/09/2008

MessageSujet: Re: Bonne question!   Jeu 2 Oct - 20:59

Bonsoir,
Quant à moi, je m'arrête en 1914, comme je le déclare sur mon blog. Cette date, pour moi, signifie la fin de l'Histoire...
Bien à vous - Naguère
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lejournaldelolympe.unblog.fr/
Schiller



Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 22/09/2008

MessageSujet: Re: Bonne question!   Lun 20 Oct - 13:51

Qu'entendez vous par la fin de l'Histoire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Popeline



Nombre de messages : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: Re: Bonne question!   Mar 7 Avr - 16:22

Je me suis bien sûr aussi posé ces questions. Ce qui me plaît, dans l'histoire de la mode et du costume, c'est que c'est avant tout l'histoire des gens, et qu'on y entre par la petite porte.

Ainsi, il est aussi important de connaître les noms des favorites et des élégantes qui lancent des modes, que celui du souverain régnant. Certes, la mode ne concerne en général que les classes favorisées, mais l'histoire de la mode, c'est aussi l'histoire des techniques, par ce biais, on peut donc s'intéresser par exemple aux petits métiers de la mode sous l'Ancien Régime, à l'histoire de l'industrialisation au XIXe siècle. etc.

La mode c'est la vie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les8petites8mains.blogspot.com/
Athénaîs de Montespan



Nombre de messages : 274
Age : 33
Localisation : Châlons en Champagne /Paris VIIème
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Bonne question!   Mar 7 Avr - 19:31

Schiller a écrit:
Qu'entendez vous par la fin de l'Histoire?
pourtant l'histoire et par essence toujours en marche et ne s'arrête jamais huhu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
villa-rosemaine.com



Nombre de messages : 7
Age : 54
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 21/12/2010

MessageSujet: la fin de la mode ?   Mer 29 Déc - 1:23

Très intéressants vos commentaires et j'éprouve le besoin de dire un mot ( allez jette toi !).
effectivement, certains historiciens considèrent la fin de l'histoire à la première guerre mondiale, mais ce n'est pas le débat ici et surtout pas le sujet (arrêtez on se croirait en prépa !). On peut dire et écrire tout ce que l'on veut sur le sujet mais ce qui nous anime me semble-t-il, c'est la charge d'émotion et d'affectif qu'il y a derrière tout cela et là nous ne sommes plus du tout dans le rationnel mais dans l'artisticité. Je me sens d'autant plus concerné que je ne travaille que sur du vêtement authentique d'époque. La charge qui s'en dégage est phénoménale, elle dépasse l'entendement ( j'arrête , vous allez me prendre pour un fou !) et tout raisonnement rationnel.

Heureusement qu'au delà de l'émotion pure ( un peu comme quand on va voir un ballet de Pina Baush), il y a la recherche, la datation, l'histoire des matières, leur origine , leur fabrication, le détail de la coupe qui fait.... qu'elle ne correspond pas tout à fait à ce que l'on nous raconte, son mystère, des traces aux aisselles ou pas ( encore Pina Baush).... le traitement qu'on lui a réservé à travers les siècles ( on danse toujours dans les châteaux, la preuve...)... les pistes se brouillent... l'affect reprend le dessus et l'on se surprend à voyager à travers le temps et ...dans la peau d'autrui ( ça sonne bizarre !).
Bizarrement, j'ai remarqué que plus la pièce est en bon état de conservation et plus la charge est forte; pourquoi ?? ( ouaf ouaf) est ce parce qu'on a l'impression d'avoir fait une bonne affaire ?( n'importe quoi). Le respect qu'on lui a apporté à travers le temps, ne nous impose t-il pas une humilité encore plus grande tellement le textile est encore plus périssable que le reste ? l'émotion se réduit elle à l'éphémère ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.villa-rosemaine.com/accueil
Chriis2005



Nombre de messages : 15
Localisation : berlin
Date d'inscription : 15/04/2011

MessageSujet: Napoléon a été oublié   Mer 18 Mai - 10:20

On ne doit donc pas à Chanel, Dior, Longchamps et tous les autres le privilège du luxe mais à monsieur Napoléon!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bonne question!   Aujourd'hui à 18:26

Revenir en haut Aller en bas
 
Bonne question!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qui suis-je ? Bonne question, lol
» question grossesse
» Note administrative, question !!
» Question est ce que la première impression est toujours la bonne ?
» question à celles qui ont obtenu une bonne note à leur memoire l'année derniere

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoire du Costume et de la Mode :: Où suis-je? :: Pourquoi l'histoire du costume et de la mode?-
Sauter vers: